11 Juin 2018

Fusion AGIRC ARRCO – Tout ce qui change en 2019

0 Commentaire

Le régime AGIRC, réservé aux cadres, a été créé en 1947, l’ARRCO en 1962. En 1972, les complémentaires ont été généralisées. A partir du début des années 2000, ARRCO et AGIRC se sont rapprochées. En 2019, ce sera la fusion, il n’existera plus qu’un seul régime. Principales conséquences de cette fusion pour les salariés en activité et les retraités.

La hausse des cotisations

A partir de 2019, il existera 2 tranches de cotisations auxquelles seront associées 2 taux :

  • 7,87 % pour la première tranche du salaire,
  • 20,59 % pour la tranche 2, qui sera la part du salaire comprise entre 1 et 8 fois le plafond mensuel de la Sécurité Sociale.

Le tableau suivant vous donne la répartition entre la part salariale et la part patronale :

Tranche

de cotisations

2019
Part salariale Part patronale Total
Tranche 1 3,15 % 4,72 % 7,87 %
Tranche 2 8,64 % 12,95 % 21,59 %

 

Le compte de vos points

Les complémentaires ARRCO et AGIRC sont des retraites en points : les cotisations prélevées sur votre salaire et la part patronale de cotisations servent à acquérir des points, dont le prix d’achat est fixé par chaque institution. Au moment du départ en retraite, si vous avez accompli une carrière complète, le nombre de points acquis tout au long de votre carrière de salarié à l’ARRCO et à l’AGIRC si vous êtes cadre est multiplié par la valeur dite « de service du point ». S’il vous manque des trimestres un coefficient de minoration est appliqué sur le compte de vos points.

En 2019, tout change ! Avec la fusion, il n’y aura plus qu’un seul point AGIRC-ARRCO.

 

Rachat de points : possibilités étendues

Aujourd’hui, vous pouvez racheter des points à l’ARRCO et à l’AGIRC uniquement pour les périodes d’études supérieures pour lesquelles vous avez effectué des rachats de trimestres dans le régime de base.

A partir de 2019, vous pourrez également utiliser cette faculté pour les années civiles dites « incomplètes » c’est-à-dire celles au cours desquelles les cotisations au régime de base ont été insuffisantes pour valider 4 trimestres.

 

Pour un départ à la retraite en 2019

Un système de bonus-malus sera mis en place, au 01/01/2019, pour les générations nées à partir de 1957. L’objectif : inciter les salariés à travailler plus longtemps.

 

Majoration de pension pour familles nombreuses

Les parents de trois enfants ou plus ont le droit à une majoration de 10 % de leur retraite complémentaire ARRCO et AGIRC, plafonnée à 1.000 € dans chaque régime. Ces majorations seront maintenues et plafonnées à 2.000 €.

Extrait des Liaisons Sociales du 3 Mai 2018

[En haut]